Accueil > Les Galápagos > Les Iles
Retour

LES ÎLES

SITUATION GEOGRAPHIQUE :

Situé à environ 970 km à l’ouest de l’Equateur, en plein Océan Pacifique, l’Archipel des Galápagos est constitué de 19 îles (13 îles principales et 6 petites), 42 îlots et de plusieurs milliers de récifs. L’ensemble de l’archipel est d’une superficie de 8006 km².

19 îles forment l’ensemble des Galápagos : Baltra, Bartolomé, Darwin, Española, Fernandina, Floreana, Genovesa Island, Isabela, Marchena, North Seymour, Pinta, Pinzón, Rábida, San Cristóbal, Santa Cruz, Santa Fe, Santiago, South Plaza, Wolf.

Les 19 îles principales et 42 îlots ou récifs totalisent une superficie de 8 006 km2. Cinq îles couvrent plus de 500 km². La plus grande Isabela atteint 4 558 km2 alors que la seconde ne couvre déjà plus que 986 km². Quatorze de ces îles sont les sommets d’un ensemble volcanique très actif de la « dorsale des Galápagos, perpendiculaire à la cordillère des Andes, surgi de la rencontre entre les deux plaques de Nazca et des Cocos. Un fossé océanique de 3 000 mètres de profondeur sépare les petites îles du Nord. Cet archipel de 320 km de large est purement océanique sans liaison avec le continent latino-américain.

L’île la plus grande est Isabela, avec une surface de 4 590 km². Le point culminant de l’archipel (le volcan Wolf avec 1 690 mètres d’altitude) se trouve sur cette île. 97% de la surface totale des îles appartiennent au Parc National de Galápagos. Le reste sont des zones développées et peuplées des îles Santa Cruz, San Cristobal, Isabela et Floreana.
Puerto Ayora (sur l’île de Santa Cruz) est la ville avec le plus d’activité touristique. L’archipel de Galápagos est aussi une province de l’Equateur, sa capitale est Puerto Baquerizo Moreno, située sur l’île de San Cristobal. La population totale des îles est de 16 109 habitants.

BALTRA (27 km²)

L’île de Baltra située au nord de Santa Cruz est l’endroit où a été construit le premier aéroport de l’archipel, les américains l’ont construit pendant la deuxième guerre mondiale, et fut réaménagé en 1971.
L’île de Baltra est un plateau de basalte qui par son inclinaison vers l’ouest forme des falaises abruptes dans les trois autres directions. La liaison entre l’aéroport de Baltra et le port d’Ayora (île Santa Cruz) se fait par la route longue de 40 km.

BARTOLOME (1,2 km²)

L´Île Bartolomé peut servir de décor, au roman : l’ile Mystérieuse de Jules Verne. Le paysage est lunaire, l’univers étrange, la lave figée et sable volcanique noir contribuent à cette atmosphère.
C’est une petite île située en face de la baie Sullivan. Elle offre également une très belle plage dans une baie aux eaux calmes et transparentes. Après une brève ascension (le sommet n’est qu’à 115 m), on accède au sommet de l’île : la vue est impressionnante.
Vers l’Est, on peut observer une série de petits cônes d’éjection donnant l’impression d’un désert rouge écorché.
A l’Ouest, s’érige "Pinnacle rock", une aiguille rocheuse qui donne tout son caractère à l’île. La seule trace de végétation est représentée par la coldenia, une petite plante blanche et brachycereus, le cactus des laves.

La faune sous-marine y est très riche, surtout autour des parois du Pinnacle que fréquentent des bancs de poissons multicolores et des colonies de manchots. Un sentier à travers les palétuviers et les buissons épineux conduit en quelques minutes à la plage sud où la baignade est interdite : des dizaines de petits requins à aileron blanc patrouillent à quelques mètres du rivage.

DARWIN (1,1 km²)

L´île Darwin doit soit nom à son illustre visiteur : Charles. Elle ne reçoit guère de visiteur sur sa partie terrestre, par contre les eaux de l’île Darwin sont reconnues comme un site de plongée. Les Dauphins poursuivent les pangas, c’est aussi un repère de requins marteaux. Ils nagent avec grâce sur le récif parfois ils se font nettoyer par Angelfish roi. Bien d’autres confrères se donnent rendez vous ; aussi on peut observer des requins-baleines, et bien autres hôtes sous-marins : les bleu rayé vivaneaux, poissons couronne et trumpetfish, otaries, tortues marines, anguilles, baleines…. une fois à la surface. Les otaries à fourrure se prélassent, des iguanes marins font de même, des frégates, des mouettes à queue d’hirondelle, les fous à pattes rouges, bleues ou les fous masqués se partagent l’espace aérien… Toute une faune en agitation….

ESPAÑOLA ou HOOD (61 km² - max. alt. 206 m)

Cette île repose sur un bloc de laves sous-marines soulevé dans le même alignement de structures que Santa Fe et Baltra. Le Sud de l’île est bordé de falaises abruptes et dangereuses, mais Espanola est inclinée en pente douce vers le Nord.
La végétation est caractéristique de la zone aride avec de nombreuses plantes épineuses. La richesse d´Española réside en ses colonies d’oiseaux marins, comme l’albatros endémique, les fous à pattes bleues et les fous masqués…
Au Nord-Est d’Española, Gardner Bay, est une baie avec une île du même nom et une très belle plage propice à l’apnée et la plongée sous-marine.

Au Sud-Ouest de l’île : Punta Suarez, qui procède une variété de colonies d’oiseaux marins des plus impressionnantes, entre le 15 avril et le 15 décembre vous pouvez observer l’albatros.
Les fous se concentrent à l’intérieur des terres ou sur les falaises tout au long de l’année. Les mouettes à queue d’aronde, l’huîtrier, le héron des laves, la colombe des Galápagos, le pinson de terre à petit bec, le pinson chanteur, le grand pinson des cactus, la buse des Galápagos, le merle moqueur de Hood (endémique), les iguanes marins, le lézard des laves et le serpent des Galápagos… Sur la côte basaltique, au bout du sentier fléché de Punta Suarez on assiste à un phénomène naturel impressionnant appelé : un trou souffleur, il s’agit en fin de compte d’eau de mer qui s´engouffre violemment et est éjectée jusqu’à 25 mètres de hauteur.

FERNANDINA (642 km²)

S’il fallait se faire une idée du paysage où tout a commencé sur cette planète, Île Fernandina peut aisément illustrer ce tableau : grâce à son éloignement, cette île est longtemps restée vierge de présence humaine et elle est probablement l’île la plus « immaculée » des Galápagos où jusqu’à aujourd’hui aucune espèce étrangère n’a été trouvée. Les paysages sont impressionnants : C’est l’île la plus active d’un point de vue volcanique.
On peut aussi visiter Punta Espinosa qui abrite sur son rivage la plus grande colonie d’iguanes marins de tout l’archipel, ainsi que le rare cormoran des Galápagos, faucons, lions de mer, pingouins, lézards de lave.

FLOREANA ou SANTA MARIA (173 km² - alt. max. 640 m)

Floreana (avec Española),est située au sud de l’archipel. Elle est aussi d’origine volcanique, mais aucune activité volcanique n’a été signalée depuis longtemps. La végétation est variée et luxuriante dans les hauteurs.
De nombreuses plantes furent introduites par les colons dans les hauteurs. Floreana était constamment visitée par des bateaux de pêche à la baleine et des chasseurs de tortue au XIX Siècle à cause de ses sources permanentes d’eau douce et des sites d’ancrage faciles.

Les sites à visiter sont :
Post Office Bay : endroit historique où a été érigé un tonneau en bois à la fin du 18e siècle destiné à la poste. Utilisé d’abord par les baleiniers, la coutume a été perpétuée par les yachts de passage et les touristes. Il existe une grotte de lave à l’intérieur des terres non loin du tonneau ; un sentier bien démarqué permet d’y accéder.
Punta Cormorant  : On y accède par une magnifique plage de sable vert : cette coloration est due à l’abondance de cristaux d’olivine (d’origine volcanique). Les palétuviers bordent cette plage et derrière cette bordure végétale se trouve une lagune à flamants roses. L’endroit est également approprié pour observer les oiseaux migrateurs du littoral : l’échasse, le courlis, le canard Bahama et le tourne-pierre. Le sentier finit sur une belle plage de sable, un site important de nidification pour les tortues marines.

On peut également accéder en bateau à Corona del Diablo, ainsi nommée car on voit la partie haute d’un volcan partiellement submergé et qui ressemble à une couronne noire. Cet endroit se prête au snorkeling, vous trouverez des milliers de poissons colorés, des raies et des formations de corail.

GENOVESA ISLAND ou TOWER (14 km² - alt. max. 75 m)

Cette île située totalement au Nord-Ouest de l’archipel est très plate et sa lave provient d’un volcan naturel central, devenu par la suite une caldera remplie d’eau (65 m de profondeur). La côte est bordée de falaises.
Grâce à sa situation, cette île est l’une des plus vierge de plus, elle s’est ouverte depuis peu au tourisme. Aussi, elle recèle de trésors pour les ornithologues et les photographes. Elle possède une faune dotée d’une variété incroyable d’oiseaux de mer dont des colonies de Pétrels.
Prince Philip’s est un endroit idéal pour les amateurs d’oiseaux car ici vous trouverez une grande colonie de fous à pattes rouges, pétrels-tempête, fous masqués, frégates, phaétons à bec rouge, mouettes à queue fourchue, tourterelles de Galápagos, mouettes obscures, pinsons de Darwin et hiboux de marais.

ISABELA (4 588 km² - alt. max. 1707 m)

C’est l’île la plus grande de l’archipel, elle est constituée de 5 volcans actifs, dont le volcan Wolf qui est le point culminant de Galápagos. Il existe aussi un sixième volcan mais il en reste seulement la moitié. Cette île est aussi appelée île Albemarle.

Elle possède bien des sites à visiter :
Du côté ouest de l’île, on trouve Tagus Cove, juste en face de Fernandina où les premiers marins souvent jetaient l’ancre et inscrivaient le nom de leurs bateaux sur les rochers. Une excursion en bateau près des falaises vous permettra de voir des pingouins, des cormorans aptères, des pélicans et fous.
Bahia Urbina a été formée en 1954 par une surrection (l’élévation en altitude de la roche) du fond marin. On y trouve des cormorans, des pélicans, des pingouins, des fous à pattes bleues, des iguanes marins et terrestres, dans la baie : les raies et des tortues marines.
Un peu plus au sud, sur Elizabeth Bay, vous pourrez faire de la plongée et du snorkeling. Les trajets en canots sur les lagons permettent de voir des dizaines de tortues marines, un tour autour des « Marielas » vous permettra de voir les colonies de pingouins.
Punta Moreno se trouve au sud-est, on débarque sur un flux de lave impressionnant, le long des étangs naturels, on peut observer des poules d’eau, des canards, frégates, pélicans et des fois des flamants roses et des grèbes à bec bigarré.
Isabela se prête aussi à des randonnées avec l’ascension des volcans Sierra Negra et Chico, souvent actifs. (14 km soit 6 heures de randonnée), le long de cette randonnée on longe une immense caldeira active.
Enfin à l’extrême sud-est se trouve Puerto Villamil, où plus de vingt espèces d’échassiers migrateurs ont été vues. Le site de Los Tintoreras se situe à quelques centaines de mètres de Puerto Villamil. Il s’agit d’un superbe ilot avec une vie animale considérée comme la plus riche de l’archipel, on peut y faire du snorkeling et observer des requins Tintoreras (requins à pointe blanche), manchots, ainsi que la plus grande colonie d’iguanes marins.

MARCHENA (130 km²)

Bien qu’étant la septième plus grande île de l’archipel des Galápagos, Marchena (Bindloe) : nommée d’après Fray Antonio de Marchena, n’est pas visitée par les touristes, on peut la voir par le biais d’une croisière plongée. En effet, cette île propose de bons sites de plongée sous-marine. Marchena est une île volcanique active. Dans le passé, il était possible de voir les éruptions de bateaux de croisière dans la partie nord de l’île.
Marchena n’offre pas de sites de débarquement officiels pour les visiteurs.

Sombrero Chino Santa Cruz Crocker Hill San Cristobal Kicker Rock Ile Mosquera Ile Isabela Volcan Sierra Negra Isabelle Las tintoteras Ile Daphné Fernandina Floreana Couronne du diable Fou Masqué

NORTH SEYMOUR

L´Île Seymour est un sanctuaire pour les colonies d’oiseaux marins, comme les fous à pattes bleues, frégates, mouettes à queue fourchue, tout le long de la saison de nidification. Les chants, les activités, la taille des colonies, font partie des expériences les plus intéressantes aux Galápagos. Sur l’autre côté de l’île, vous pourrez regarder les otaries, et les iguanes marins qui recouvrent les rochers.

PINTA

L’île Pinta, Pinta Island, ou aussi île Abingdon, est une île inhabitée. Son nom espagnol lui a été donné en l’honneur de La Pinta, un des bateaux du premier voyage de Christophe Colomb.
Le centre de l’île est occupé par un volcan culminant à 777 mètres d’altitude. Elle est couverte d’une végétation sèche où vivent des tortues géantes des Galápagos, la célèbre tortue « George le solidaire » est issue de cette île, hélas cette dernière s’est éteinte en juin 2012 avec du même coup son espèce.

PINZON (18 km² - alt. max.458 m)

Nommé d’après les frères Pinzon, les capitaines des caravelles Pinta et la Niña. Cette île est dédiée aux scientifiques et aux chercheurs. En effet, de part son accès difficile dû à ses falaises, il faut un permis pour visiter l’île Pinzon. Ces autorisations sont surtout réservées aux scientifiques. Lions de mer, éperviers, tortues géantes, iguanes marins et dauphins peuvent être vus ici.

RABIDA ou JERVIS (5 km²)

Cette île est située à 5 km au sud de Santiago, c’est une petite île formée de roches volcaniques, on y trouve une belle et unique plage de sable rouge. On y trouve une lagune d’eau de mer avec des flamants roses. On peut y observer aussi 9 espèces de pinsons de Darwin ainsi qu’une importante colonie d’otaries.

SAN CRISTOBAL (558 km²)

L’île San Cristobal était connue jadis sous le nom de Cha-tham, C’est la deuxième île pour le nombre de ses habitants et la 5ème plus grande île de l’archipel. La capitale provinciale, Puerto Baquerizo Moreno située au sud-ouest, son activité touristique est moindre par rapport à celle de Puerto Ayora. Mais la construction récente (1986) de l’aéroport change les données et la ville commence à se développer touristiquement.
La Baie du Naufrage (Bay Wreek) abrite les maisons de bois de cette petite cité de 3 000 habitants et tous les services urbains de base tels que l’hôpital, la police, les magasins sont présents dans l’île. Peu à peu, il devient possible à partir de cette île d’organiser des visites des îles voisines et même de l’archipel. En se rendant vers le sommet de l’île, vous verrez la lagune d’El Junco, la seule source d’eau douce dans l’île. Vous pourrez y observer le canard Pilet Bahama et des poules d’eau. Le Moqueur de Chatman, une espèce endémique, est commun dans toute l’île. Punta Pitt est un autre site intéressant d’où vous pourrez admirer le paysage volcanique et ses oiseaux.
Vous pourrez également visiter Galapaguera, Cerro Brujo et Turtle Bay. L’île comprend aussi cinq autres villages et hameaux.

SANTA CRUZ (986 km² - alt. max. 864 m)

C’est la deuxième île la plus grande de l’archipel, son point culminant est le Crocker Hill. Puerto Ayora est la ville principale et le pôle activité économique, touristique de l’archipel. On y trouve le siège des bureaux du Parc National et la Station Scientifique Charles Darwin, où vous pourrez visiter le Centre d’Exhibitions Van Straelen et l’incubation et l´élevage de tortues géantes.
Tortuga Bay est une belle plage entourée de mangroves où vous pourrez observer des requins, raies manta, iguanes marins et plusieurs oiseaux.
Las Bachas sont deux plages adjacentes de sable blanc, où les gens peuvent nager et faire du snorkeling. Black Turtle Cove est un lagon d’eau salée entouré de mangroves d’espèces différentes où on peut observer des tortues marines, des requins et des raies.
Sur la partie haute de l’île, on peut aussi visiter des tunnels de lave de plus d’un kilomètre de long. Ils ont été faits par la solidification de la surface des flux de lave. C’est aussi le territoire des tortues géantes que l’on peut voir principalement sur deux zones : Las Primicias et El Chato.

SANTA FÉ (24 km² - alt. max. 259 m)

L’île Santa Fé est située à 20 km au sud-est de Santa Cruz, elle est née d’une action tectonique qui l’a surélevée, les roches basaltiques sont parmi les plus vieilles de l’archipel (2,7 millions d’années). Un sentier vous mène aux hauteurs d’une falaise qui dominent la baie au Sud et ses deux plages. La végétation est de type aride et la forêt de cactus opuntia est surprenante par l’énormité de ses troncs. On peut y apercevoir la buse des Galápagos et rencontrer deux espèces d’iguane terrestre, l’une d’elles, conolophys pallidus, y est endémique. Cette espèce, plus grosse, se distingue par une couleur plus claire et une crête dorsale très prononcée. Et bien sûr, vous pourrez croiser de nombreuses otaries et tortues marines dans la petite baie.

SANTIAGO (ou JAMES) (585 km² - alt max. 907 m)

Santiago est l’une des plus grandes îles de l’archipel. Le paysage volcanique y est étonnant. Sur les hauteurs (plus de 900 m d’altitude), la végétation est dense en raison de l’humidité et la forêt de scalesia qui a recouvert le Nord-Ouest du volcan central, alors que la côte sud n’est que lave et végétation aride.
Bien que l’île possède de nombreux points d’accostage, le plus fréquenté Puerto Egas (James Bay) se trouve à l’Ouest de Santiago et fut le centre d’une petite exploitation de sel durant les années 50. L’ascension du cratère de la mine de sel ou celle du Pan de Azúcar permet d’observer des pinsons, des gobe-mouches, des colombes des Galápagos et des cormorans. Il est fréquent également de voir la buse des Galápagos. Dans la Baie James, à marée basse, on trouve des huîtriers, des lézards de lave, des iguanes marins, des crabes et otaries qui jouent dans les grottes sous-marines.

SOUTH PLAZA

C’est une île aride avec de belles formations de Sessuvium (plante endémique) qui se colore en rouge vif pendant la saison sèche et une petite forêt de cactus Opuntia laissant la part belle aux iguanes. Des collines où vous pourrez observer des oiseaux tels que frégates, mouettes à queue fourchue, fous, phaétons à bec rouge, pélicans…

WOLF (1,3 km²)

Nommée en l’honneur de Théodore Wolf, un géologue allemand, l’île est située à environ 100 km au nord-ouest de la principale chaîne de l’île des Galápagos. Wolf Island fait partie du Parc national des Galápagos, cependant, cette île n’est pas ouverte au tourisme terrestre ,
Il s’agit d’une des meilleures destinations de plongée de l’archipel des Galápagos, voire du monde entier. Pour y accéder, un voyage de 14 heures en bateau est nécessaire, mais cette île ne démérite pas, et le voyage tient ses promesse de rencontres insolites : requins baleines, tortues vertes, raies manta et autres poissons pélagiques ….
Mais vous aurez également l’occasion de rencontrer une grande variété d’espèces endémiques d’oiseaux des Galápagos. On y trouve 13 espèces de pinsons trouvés dans les Galápagos. Le pinson de-chaussée de Sharp à bec, également connu sous le nom Vampire Finch, est appelé par ce nom parce qu’il saute sur le dos de sa proie comme les fous à pattes rouges ou masqué et picore leur chair pour se nourrir de leur sang.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

- Vicente Roca Point Espinosa Point Togus Cove Albemarle Point Urbina Bay Moreno Point Elizabeth Bay Sierra Negra Volcano Egas Port Espumilla Beach Buccaneer Cove Concha de Perla Wall of Tears Tortoise Breeding Station Tintoreras Islet Wetlands Rabida Island Bartholomew Island Santiago (Sullivan Bay) North Seymour Island Mosquera Islet Black Turtle Cove Plazas Island Twin Craters Cerro Mesa El Chato Garrapatera Beach Charles Darwin Station Tortuga Bay Cormorant Point Post Office Bay Devil's Crown Baroness Viewing Point Pitt Point Witch Hil Lobos Island Tijeretas Hill El Junco Int. Center / Galapaguera Suárez Point Gardner Island / Gardner Bay Darwin Bay Santa Cruz (Ballena Bay) Santa Cruz (Crocker Hill) Santa Cruz (Dragon Hill) Santa  Cruz (los Perros beach) San Cristobal (La loberia) San Cristobal (Baquerizo beach) El Barranco Mangle point MARCHENA (Black Beach) MARCHENA (Punta Mejia) Santa Fe Baltra FLOREANA (Asilo De Paz) FLOREANA (La Loberia) SANTA CRUZ (Las Bachas) SANTA CRUZ (Ilot Eden) DAPHNE MAJEURE SANTA CRUZ (Punta Carrion) SAN CRISTOBAL (Puerto Chino) SOMBRERO CHINO PINZON WOLF DARWIN ISLAND COUSINS ROCKS ALBANY ISLAND CAPE MARSHALL COWLEY ISLAND CAPE DOUGLAS Cuatro Hermanos (Crossman) Kicher Rock Volcan Wolf (Wolf volcano) Punta Nerus (Nerus Point) Plaza Norte (North Plaza) Los Túneles (Tunnels)